Tous les deux mois une nouvelle lettre de prière est rédigée par l’un des six membres de l’ACO Fellowship, notre structure internationale.

En ces mois de mai et juin, c’est à l’ACO France de proposer une prière précédée d’une introduction. Le sujet de la pandémie du COVID-19 s’est imposée à nous mais aussi l’appel à l’Esprit du Dieu de la Vie alors que nous fêtons l’Ascension et la Pentecôte.

Téléchargement de la prière (version française) en document pdf : cliquez ici.

Prayer Letter (English version, pdf file), click here to download.

Introduction à la prière :

La pandémie du COVID-19 est un événement qui touche l’ensemble de notre humanité de différentes manières.

Bien sûr, il y a d’abord la maladie qui frappe des individus et des communautés, qui se transmet de personne à personne et se répand de pays à pays.

Il y a ensuite les mesures de prévention et de confinement qui affectent durement les relations interpersonnelles et sociales, et qui engendrent ou aggravent des crises économiques dont les conséquences durables sont déjà et seront dans l’avenir très difficiles pour beaucoup.

Enfin la pandémie est aussi un événement médiatique sans précédent : à travers tous les supports et types d’émissions le COVID-19 est devenu le sujet unique qui interroge tous les aspects de nos réalités humaines. Opinions, polémiques, vraies informations et infox se mélangent et nous plongent dans l’incertitude et l’insécurité. Dans le même temps l’utilisation des outils de communication numérique s’accroit de manière considérable pour permettre de garder, autant se faire que peut, ces liens et relations qui tissent notre humanité.

La pandémie est donc un événement global qui se déploie à tous les niveaux de notre existence individuelle et collective, qui éprouve notre humanité et en révèle les failles et les inégalités, et qui nous met au défi d’être solidaires, de tendre la main à notre prochain malgré les obstacles et les incertitudes. 

Ainsi, malgré tous les confinements, nous sommes appelés, en tant que chrétiens, à persévérer dans la communion offerte par le Christ car elle ne connaît pas de frontière : elle va jusqu’aux confins de notre humanité pour témoigner de l’amour de Dieu et se mettre au service « des plus petits ».

« Mais vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins, vous parlerez de moi à Jérusalem, dans toute la région de Judée et de Samarie, et jusqu’au bout du monde ». Actes 1, 8.

Prière :

Chrétiens d’Europe et du Moyen Orient, en communion les uns avec les autres, nous te prions Seigneur notre Dieu et te demandons la présence de ton Esprit afin de renouveler notre engagement à te servir.

Nous te rendons grâces pour toutes celles et ceux, les nombreux soignants, qui sont engagés quotidiennement auprès des malades pour leur apporter les meilleurs soins. Quelle que soit leur nationalité, leur religion, leur appartenance, ils travaillent pour la Vie.

Que ton Esprit les guide et les fortifie.

Nous te prions pour les malades, leurs familles et pour ceux qui sont malheureusement dans l’épreuve du deuil.

Que ton Esprit de consolation et d’encouragement les accompagne.

Nous te prions pour les dirigeants politiques à travers le monde ainsi que pour les décideurs et chercheurs scientifiques. Accorde leur ton Esprit de sagesse dans leur prise de décision. Ne permet pas l’exploitation de cette pandémie à des fins partisanes, à des manipulations politiques, à des rapports de forces cruels alors que tant de personnes souffrent. Que les nations puissent trouver le chemin de la solidarité au-delà des divisions habituelles.

Nous te prions pour que le monde soit ouvert pour tirer les enseignements de cette épreuve, que nous ne fermions ni nos bras ni nos frontières dans une attitude défensive mais que nous ouvrions nos cœurs à plus de justice, de charité et de solidarité pour un monde meilleur.

Que ton Esprit de gratuité et d’amour règne dans les cœurs pour renouveler notre humanité.

Nous te prions tout particulièrement pour les pays du Moyen-Orient dont les importantes crises politiques et économiques ont été lourdement aggravées par la pandémie et les mesures de confinement, certes nécessaires mais lourdes de conséquences pour les plus petits et les plus pauvres.

Nous te remettons l’Iran, un des pays les plus touchés par la maladie au Moyen-Orient. Nous te prions pour l’Irak très affaibli malgré ses richesses. Nous te remettons la Syrie toujours divisée par la guerre. Nous te remettons le Liban où la vie quotidienne est devenue intenable pour une majorité de la population. Nous te prions pour l’Egypte, l’un des pays d’Afrique les plus affectés par la maladie.

Que ton Esprit de solidarité nous ouvre aux situations vécues par les uns et les autres, au-delà de notre horizon habituel.

Nous te prions pour nos Eglises d’Europe et d’Orient qui poursuivent leur témoignage et accentuent leurs engagements. Nous te rendons grâces pour toutes ces initiatives de partage de ta Parole et de vie communautaire à travers les outils numériques qui permettent de garder les liens au sein de chaque Eglise mais aussi entre personnes et communautés de part et d’autre de la Méditerranée.

Que ton Esprit renforce notre communion sans frontière !

Nous te prions pour tous les projets mis en œuvre par les Eglises et institutions chrétiennes pour venir en aide aux plus fragiles : ceux qui sont isolés, ceux qui ont perdu leur emploi et ne peuvent plus couvrir les besoins élémentaires d’une vie digne, ceux qui sont déplacés et réfugiés, ceux qui ne peuvent pas se faire soigner ou aller à l’école.

Que ton Esprit nous encourage à persévérer dans le service et à vivre du don de ta grâce !

                                                                                                                      Amen

Mathieu Busch, pasteur et directeur de l’ACO France, à Strasbourg, France.