Trois mois après la terrible explosion du port de Beyrouth, la NEST, la faculté de théologie protestante, se relève grâce au soutien international.

Voici le courrier envoyé par son président, le professeur Georges Sabra, le 4 novembre 2020.

Chers amis et partenaires de la NEST,

Ce 4 novembre marque les trois mois qui se sont écoulés suite à l’explosion dans le port de Beyrouth (4 août). Je peux d’ores et déjà vous annoncer que nous en avons presque fini avec les réparations du bâtiment de notre séminaire. Nous avons réparé la plupart des dégâts mais il reste encore à remplacer quelques fenêtres dans la bibliothèque et au moins une porte. Malgré cela, nous avons été capable de commencer notre année académique, comme prévu, le 28 septembre.

La NEST est l’une des rares institutions d’éducation supérieure au Liban qui assure un enseignement en présentiel. Toutes les autres se font principalement en ligne. Nous avons un petit nombre d’étudiants et de professeurs et, la majeure partie de nos élèves résidant au séminaire, nous pouvons enseigner en classe en suivant de strictes mesures de port du masque, de lavage de main et de distanciation sociale, malgré la situation sanitaire plus grave jour après jour dans notre pays.

Le prix des réparations est estimé à environs 50.000$. Grâce à vos dons nous serons capables de couvrir toutes nos dépenses. Nous nous sommes également engagé dans certaines initiatives pour aider ceux qui avaient souffert de l’explosion de Beyrouth. La NEST a fourni des matelas aux familles dans le besoin et a aidé à l’acheminement de colis alimentaires. Nous avons prévu de nous engager dans d’autres actions grâce aux dons que nous avons reçu.

Le projet de rétablissement de la NEST ne concernait pas uniquement les dégâts matériels. Pour complètement s’en sortir, la NEST doit être capable de poursuivre sa mission au beau milieu de la crise sanitaire et pendant que le Liban traverse l’actuelle crise économique et financière.

A cause de la Covid-19 et de la crise économique, la NEST a dû annuler beaucoup d’activités et de programmes et a également souffert d’une réduction du nombre d’étudiants ainsi qu’une réduction du nombre de résidents et d’invités dans ses dortoirs et ses chambres/appartements pour invités. Ceci a causé une perte importante de revenu. De plus, la perte de valeur de la monnaie libanaise, la montée des prix et l’inflation grandissante ont également poussées l’institution à faire de grosses dépenses.

Avec la permission de nos donateurs, nous allons utiliser, dans le courant de cette année, une partie de nos fonds provenant de dons pour nous permettre de tenir et de continuer notre mission d’éducation théologique et de formation ministérielle.

Encore une fois, nous voulons vous remercier pour le soutien et la solidarité que vous nous avez apporté et nous tenons à remercier chaleureusement les donateurs. Nous avons essayé d’accuser réception de chaque don mais au cas où certains d’entre vous ne l’aurait pas reçu, veuillez nous le faire savoir. Nous répondrons à votre demande dans les plus brefs délais.

Grace et paix,

George Sabra

Président

Professeur de théologie systématique

Ecole de théologie du Proche-Orient (NEST)

P.O. Box 13-5780 Chouran

Beirut 1102 2070, Lebanon

Tel: ++961  (0)1 349901

Fax: ++961 (0)1 347129

Email: president@theonest.edu.lb

www.theonest.edu.lb

Aux côtés de nombreux autres partenaires internationaux deux membres de l’ACO Fellowship ont soutenu la réhabilitation du bâtiment de la NEST : GZB (Pays-Bas) et l’ACO Suisse / DM.